Le cercle

[:fr]

Cet immeuble de la place Saint-Augustin, est l’oeuvre de l’architecte en chef des palais nationaux, Charles Lemaresquier membre de l’Institut. Nous devons les statues surmontant les colonnes de la façade à des sculpteurs également de l’Institut :

Injalbert pour le “Turco”, François Sicard pour le “Poilu”, Jean Boucher pour le “Marin”et Paul Landowsky pour le “Cuirassier”. Ce bel édifice abrite un hôtel de 89 chambres, des salles de restaurant, un bar climatisé, un bistrot de prestige, une salle de fitness, une bibliothèque, des salons de réception pouvant accueillir jusqu’à 1000 personnes en cocktail et 500 couverts en repas, une salle de conférence de 250 places assises ainsi qu’une salle d’armes de grande renommée. Situé au coeur de Paris, le Cercle National des Armées accueille les officiers d’active, en retraite ou de réserve, les fonctionnaires de catégorie «A» ou assimilés du ministère de la Défense, ainsi que les titulaires de la Légion d’honneur, les auditeurs et anciens auditeurs de l’Institut des Hautes Etudes de la Défense Nationale (I.H.E.D.N.) ou du Centre des Hautes Etudes de l’Armement (C.H.E.Ar) ainsi que leurs familles et leurs invités.

[:en]

Charles Lemaresquier, Head Architect of National Palaces and member of the Institute of Advanced Studies in National Defense is the creator of this fine establishment of the place Saint-Augustin. The sculptures atop the building’s columns are the works of sculptors who are also members of the Institute :

Jean-Antoine Injalbert’s “Turco”, François-Léon Sicard’s “Poilu”, Jean Boucher’s “Marin” and Paul Landowsky”s “Cuirassier”. This beautiful building counts an 84-room hotel, restaurants, an air-conditioned bar, a prestigious bistrot, a fitness room, a library, reception rooms which can accommodate up to 1,000 persons for cocktail parties and seat 500 persons for dinners, a conference room seating 250 and a renowned fencing room. Ideally situated in the heart of Paris, the Cercle National des Armées receives serving, retired or reserve officers, category “A” civil servants or equivalent of the Ministry of Defense, as well as holders of the French Legion of Honor, auditors and former auditors of the Institute of Advanced Studies in National Defense (I.H.E.D.N.) or of the Centre des Hautes Etudes de l’Armement (C.H.E.Ar) including their families and guests.[:]